Press Release

L’Agence spatiale canadienne investit dans l’hyperspectral

By SpaceRef Editor
October 17, 2001
Filed under ,

Regina (Saskatchewan) le 17 octobre 2001 – L’Agence spatiale canadienne
(ASC) a annoncé aujourd’hui, lors de l’événement GeoSask 2001, l’attribution
de sept contrats, d’une valeur supérieure à un million de dollars, à
l’industrie spatiale canadienne dans le but de développer des systèmes de
traitement de données et des applications en hyperspectral. Ces contrats ont
été accordés à MacDonald, Dettwiler and Associates, Atlantis Scientific,
Borstad Associates, Lockheed Martin Canada, Tecsult et MIR Télédétection.
« Notre investissement dans ces entreprises spatiales innovatrices
canadiennes positionnera le Canada parmi les chefs de file de la recherche
en imagerie de la Terre », déclarait Brian Tobin, ministre de l’Industrie et
ministre responsable de l’Agence spatiale canadienne. « Les partenariats
créés grâce à cet investissement dans le développement de connaissances,
d’expertise et de talent nous permettront d’être compétitifs dans de
nouveaux créneaux du marché mondial. »
« L’implication de longue date du Canada en observation de la Terre s’est
développée au cours des années en passant du design de capteurs au
développement d’applications », expliquait Virendra Jha, directeur général
des Technologies spatiales à l’ASC. « Et il ne fait aucun doute que l’Agence
spatiale canadienne continuera à soutenir l’industrie spatiale canadienne
dans des secteurs clés tels que la télédétection et par-dessus tout,
l’hyperspectral. »
Les projets mis de l’avant aujourd’hui par l’entremise du Programme de
développement des applications en observation de la Terre (PDAOT) visent à
encourager des entreprises spatiales canadiennes de premier plan qui
assument, elles aussi, leur part de risque en mettant au point et en
commercialisant des applications et des systèmes de traitement de données
innovateurs. Ces innovations auront un impact important pour la
télédétection, la classification de la couverture végétale du sol et
l’exploration minière.
Les fonds requis pour ce projet ont été prévus dans le budget de février
2000 et s’inscrivent donc dans le cadre financier existant.


À propos de GeoSASK 2001 (www.geosask.ca)


Le congrès GeoSASK 2001 s’articule autour de la gestion de l’information
spatiale et des systèmes d’information géographique (SIG), de l’exploitation
du potentiel d’Internet pour l’espace, des nouveaux systèmes automatisés de
traitement des titres fonciers, le commerce électronique, etc. Les
participants sont appelés à élargir leurs connaissances sur les
développements locaux, nationaux et internationaux en matière de SIG et de
systèmes de banques de données géographiques, en plus d’explorer de
nouvelles avenues pour améliorer la productivité de leur propre
organisation.


À propos de l’Agence spatiale canadienne (ASC)


Établie en 1989, l’Agence spatiale canadienne, dont le siège social se
trouve à Saint-Hubert au Québec, est chargée de coordonner tous les aspects
du Programme spatial canadien. Par le biais de son secteur d’activité
désigné « Connaissances spatiales, applications et développement industriel
», l’ASC dispense ses services dans les domaines suivants : Terre et
environnement, Sciences spatiales, Présence humaine dans l’espace,
Télécommunications par satellite, Technologies spatiales génériques,
Services de spatioqualification et Sensibilisation. L’Agence spatiale
canadienne se veut à l’avant-garde du développement et de l’application des
connaissances spatiales dans l’intérêt des Canadiens et de l’humanité.


– 30 –


Pour information
Carole Duval
Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
(450) 926-4370
[email protected]
http://www.espace.gc.ca

SpaceRef staff editor.