Press Release

Canada’s First Space Telescope Sucessfully Launched into Space

By SpaceRef Editor
June 30, 2003
Filed under , ,
Canada’s First Space Telescope Sucessfully Launched into Space
MOST

The Canadian Space Agency (CSA) today
confirmed the successful launch of its first space telescope from the
Plesetsk Cosmodrome in northern Russia. Called MOST (Microvariability &
Oscillations of STars), the telescope was launched at 10:15 AM EDT, and
released into orbit at 11:46 AM EDT on a Rockot booster operated by Eurockot
Launch Services GmbH of Bremen, Germany. First built as nuclear
intercontinental ballistic missiles, these boosters have been converted to
peaceful scientific applications.

“Canadians can be proud that we have built the world’s smallest space
telescope, an instrument that helps us better understand our Universe by
looking at neighboring stars. Canada is yet again at the cutting edge of
space technology,” said Marc Garneau, President of the CSA.

MOST is packed in a microsatellite the size and mass of a suitcase, thanks
to innovative Canadian technology. Despite its modest dimensions, MOST will
make some specialized astronomical observations beyond the capacity of any
other instrument on Earth or in space. MOST is designed to probe the
interior of stars, set a limit on the age of the Universe, and for the first
time, detect light reflected by little known planets beyond our Solar
System.

“As thrilling as it is to see the launch, the real excitement will start
when MOST begins sending its data,” said Mission Scientist Dr. Jaymie
Matthews. “We’ll witness phenomena in stars and exoplanets never seen
before, which should help us better chart the history of Earth and our own
Sun.”

The MOST satellite was built by the University of Toronto Institute for
Aerospace Studies, while the telescope itself was designed and built by the
University of British Columbia, with support Toronto’s CRESTech and Spectral
Applied Research. Dynacon Enterprises of Mississauga is the prime
contractor, which built the power system and developed the satellite’s
pointing system, whose new, miniaturized reaction wheels are what make it
possible to put such a powerful instrument in such a small package.

Once in orbit 820 km above the Earth’s surface, MOST will circle the Earth
once every 100 minutes, at a speed of about 27,000 km per hour, passing over
ground stations in Toronto and Vancouver several times a day.

About the Canadian Space Agency

Established in 1989 with its headquarters situated in Saint-Hubert, Quebec,
the Canadian Space Agency coordinates all aspects of the Canadian Space
Program. Through its Space Knowledge, Applications and Industry Development
business line, the CSA delivers services involving: Earth and the
Environment; Space Science; Human Presence in Space; Satellite
Communications; Space Technology; Space Qualification Services; Space
Awareness and Education. The Canadian Space Agency is at the forefront of
the development and application of space knowledge for the benefit of
Canadians and humanity.


Saint-Hubert, le 30 juin 2003 – L’Agence spatiale canadienne (ASC) a
confirmé aujourd’hui le lancement réussi du télescope spatial MOST à partir
du cosmodrome de Plesetsk dans le nord de la Russie. MOST a été lancé à 10 h
15 H.A.E. puis placé en orbite à 11 h 46 H.A.E. par une fusée Rockot de la
firme Eurockot Launch Services GmbH de Brême, en Allemagne. Ce type de
propulseur-fusée, autrefois conçu pour agir à titre de missile balistique
nucléaire intercontinental, est maintenant converti pour accomplir des
missions scientifiques pacifiques.

« Les Canadiennes et les Canadiens peuvent être fiers d’avoir construit le
plus petit télescope spatial du monde, un instrument qui nous permettra de
mieux comprendre notre Univers en observant les étoiles qui nous entourent.
Une fois encore, le Canada se place à l’avant-garde de la technologie
spatiale », a déclaré M. Marc Garneau, président de l’ASC.

MOST (pour « Microvariabilité et Oscillations Stellaires ») est le premier
télescope spatial canadien. Ce petit instrument d’observation spatiale a été
installé dans un microsatellite ayant la taille et le poids d’une valise
grâce à une technologie novatrice canadienne. Malgré sa taille modeste, MOST
fera des observations spécialisées dont certaines dépasseront la capacité de
tout autre instrument. MOST sondera l’intérieur de diverses étoiles,
établira une limite quant à l’âge de l’Univers et, pour la première fois,
détectera la lumière réfléchie par de mystérieuses planètes au-delà de notre
système solaire.

« Bien que le lancement soit un moment très excitant, nous avons surtout
hâte au moment où MOST commencera à transmettre des données », a déclaré le
directeur scientifique de la mission, M. Jaymie Matthews, depuis le Centre
de contrôle de mission de Plesetsk. « Nous observerons dans les étoiles et
les planètes extérieures au système solaire des phénomènes jamais vus
auparavant. Ceci nous aidera à mieux comprendre l’évolution de notre Soleil
et de notre planète, la Terre. »

Le satellite MOST a été construit par l’Institute for Aerospace Studies de
l’Université de Toronto, alors que le télescope a été conçu et construit par
l’Université de la Colombie-Britannique, avec l’appui de CRESTech et de
Spectral Applied Research de Toronto. Dynacon Enterprises, de Mississauga,
est l’entrepreneur principal du projet. Cette firme a construit le système
d’alimentation et mis au point le système d’orientation du satellite dont
les nouvelles roues à réaction miniaturisées rendent possible l’intégration
d’un instrument si puissant dans un si petit véhicule.

Une fois en orbite à 820 km au-dessus de la Terre, MOST fera le tour complet
de la planète à toutes les 100 minutes, filant à une vitesse d’environ 27
000 km/h. Il survolera ainsi les stations de réception de Toronto et de
Vancouver (et une station de secours à Vienne) plusieurs fois par jour.

À propos de l’Agence spatiale canadienne (ASC)

Créée en 1989, l’Agence spatiale canadienne, dont le siège social est situé
à Saint-Hubert, au Québec, coordonne tous les aspects du Programme spatial
canadien. Par l’entremise de son secteur d’activité unique axé sur la
connaissance de l’espace, les applications spatiales et le développement
industriel, l’ASC assure la prestation de services dans les domaines
suivants : Terre et environnement, Sciences spatiales, Présence humaine dans
l’espace, Télécommunications par satellites, Technologie spatiale, Services
de qualification spatiale et Sensibilisation de la jeunesse et éducation.
L’Agence spatiale canadienne se veut à l’avant-garde du développement et de
l’application des connaissances spatiales pour le mieux-être des Canadiens
et de l’humanité.

SpaceRef staff editor.