SpaceRef

SpaceRef


La Mission Franco-Americaine JASON-1 Est Prete Pour le Service

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Saturday, March 2, 2002

2 mois après son lancement, le satellite Jason-1 est qualifié en orbite. Le bon fonctionnement de toutes les composantes du système plate-forme, charge utile et segment sol est désormais acquis. La phase de validation scientifique de cette mission du CNES et de la NASA va ainsi démarrer.

Après sa mise en orbite le 7 décembre 2001 à 16h 07'36'' par le lanceur américain Delta 2 depuis la base militaire de Vandenberg les opérations de recette en vol menées depuis deux mois sur le satellite franco américain Jason-1 ont permis de démontrer la qualité et l'étendue des performances du système.

Ces opérations ont constitué à :

  • Vérifier le comportement de tous les équipements et mettre le satellite dans sa configuration opérationnelle, les antennes de la charge-utile pointées vers la terre. Ceci s'est terminé le 10 décembre par la mise en route de l'ensemble de la charge-utile.
  • Effectuer les manŌuvres orbitales destinées à positionner le satellite sur son orbite définitive et en particulier à effectuer un rendez-vous avec TOPEX/POSEIDON, son prédécesseur. Cette phase s'est achevée le 10 janvier, Jason-1 survole désormais la même trace au sol que TOPEX/POSEIDON avec une minute et 13 secondes d'avance sur lui. Cette configuration orbitale particulière va permettre de réaliser l'inter-étalonnage précis des deux jeux de mesure, objet de la prochaine phase de la mission.
  • Analyser précisément les performances de toutes les composantes du système, ceci a été validé par une réunion de bilan de fin de recette en vol tenue au Centre Spatial de Toulouse le 6 février. Cette réunion rassemblait le CNES et la NASA co-partenaires du programme Jason-1 ainsi qu'Alcatel Space partenaire du CNES pour le programme PROTEUS (plateforme reconfigurable pour l'observation de la terre et des usages scientifiques) dont Jason est le premier utilisateur.

Le bilan de fonctionnement après deux mois en orbite est extrêmement positif :

  • La plateforme fonctionne parfaitement et montre d'excellentes performances.

    L'attitude du satellite est contrôlée depuis le sol qui élabore les consignes de guidage, celles-ci sont prises en compte par le logiciel de vol satellite qui assure le pilotage de faćon autonome. Cette boucle impliquant à la fois la plateforme (en particulier les, équipements utilisés pour la mesure d'attitude, senseur d'étoile, gyromètre, magnétomètre et ceux utilisés pour le contrôle, roues à inertie, magnéto-coupleurs, tuyères pendant les manŌuvres) et le segment sol a démontré un très bon fonctionnement dans tous les modes du satellite. Les performances du pointage des antennes de la charge-utile ont été vérifiées par des manŌuvres utilisant l'instrument radar altimètre et les gyromètres, ces performances sont très significativement meilleures que l'exigence initiale, ce qui est un point très favorable pour le bilan d'erreur de l'altimètre.

    La boucle de régulation thermique (autonome à bord) permet d'avoir une très bonne stabilité des températures des équipements de la charge-utile ce qui est aussi un point favorable du bilan d'erreur global.

    La chaîne de distribution de la puissance électrique fonctionne conformément à ce qui était attendue et confirme ainsi les marges estimées avant le tir.

    Plus de 9000 commandes ont été envoyées a bord du satellite, celles-ci ont été rećues et exécutées sans difficulté par le logiciel de bord. Le contrôle du satellite comme le stockage de la télémesure dans la mémoire de masse et son émission fonctionne très bien.

  • Le fonctionnement de la charge-utile est également excellent, les taux de couverture, bruit de mesure et stabilité de tous les instruments montrent des marges significatives par rapport aux exigences initiales.
  • Le segment sol a également démontré ses qualités en terme de performance et de robustesse. Il a permis de remplir tous les objectifs qui étaient assignées à cette phase de recette en vol.
  • La disponibilité du système est très bonne, depuis le début du premier cycle de la mission plus de 99.9% des données possibles ont été acquises et sont archivées (l'exigence est de 95%).
  • Les premiers produits scientifiques ont été élaborés à titre expérimental.

    Ceci a permis de confirmer que les exigences opérationnelles en terme de délai de fourniture de ces produits pouvaient être tenues,

    Grace à l'utilisation du système DORIS et de son navigateur embarqué DIODE la précision de la datation des mesures ainsi que la localisation temps réel sont excellents,

    Les premières évaluations de la précision du calcul d'orbite précis montrent une précision étonnante, la performance atteinte sur TOPEX/POSEIDON est dépassée grace à l'amélioration de la qualité des mesures élémentaires (DORIS et TRSR) mais aussi grace à la précision de la modélisation du satellite ce qui permet de connaître précisément les forces agissant sur le satellite. L'objectif ambitieux consistant à essayer de connaître l'altitude du satellite avec une précision centimétrique semble ainsi accessible.

    Les premiers produits altimétriques montrent également une très bonne cohérence avec les mesures effectuées par TOPEX/POSEIDON.

    Ce bilan très favorable permet d'engager la phase suivante de la mission qui va permettre de commencer la distribution de produits scientifiques aux utilisateurs et de travailler avec ceux-ci pour établir un bilan scientifique précis de la qualité de ces produits et assurer l'étalonnage relatif des produits issus des deux missions Jason-1 et TOPEX/POSEIDON.

Des photos illustrant les premiers résultats du satellite sont disponibles sur le site Internet du CNES à l'adresse suivante:

http://www.cnes.fr/actualites/dossier_jason/Galerie_photo/Galerie_frame.htm

Contacts presse:

CNES - Service de Presse - Tél: 01.44.76.76.87
NASA - Alan BUIS - Tél : 00.1.818.354.04.74

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

NanoRacks