SpaceRef

SpaceRef


Germany and France to pursue closer cooperation toward a strong european space industry [Eng and Fr]

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Tuesday, July 29, 2003

Professor Sigmar Wittig, Chairman of the Executive Board of the German Aerospace Centre DLR (Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt), and Yannick d'Escatha, President of CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), held a first meeting of the joint Executive Committee on 3 July 2003 in Cologne, Germany, within the framework of the agreement the two agencies signed last year. The purpose of the meeting was to lay plans for closer cooperation and to define a strategic blueprint for a strong European space industry.

Said Sigmar Wittig: "closer cooperation between Germany and France in space will give fresh impetus to science and technology in Europe and enable us to play a bigger role on the international stage. This is a material and a political necessity to secure our future."

CNES President Yannick d'Escatha said he was looking forward to "increasing exchanges to strengthen the ties between our agencies so that we can capitalize on our complementary expertise; coordinating our positions more closely within ESA; and consolidating bilateral cooperation, in particular on Earth observation-a key area for GMES-and on future launch vehicles, telecommunications and satellite navigation."

French-German cooperation is crucial to boost Europe's presence in space, in particular to assure access to space through the Ariane 5 launcher, following the ESA Ministerial Council meeting on 27 May 2003. DLR and CNES, two strong partners working together under the agreement signed in 2002, shoulder over 50% of the work share in ESA programmes and more than 70% in launchers.

To assure Europe's long-term access to space, DLR and CNES have decided for 2003-2004 to:

  • Pursue closer cooperation in Earth observation by conceiving new space-based assets
  • Exploit the complementarity between optical and radar data, and undertake actions to prepare for Europe's independent GMES programme (Global Monitoring for Environment and Security)-the next major challenge on the horizon after the Galileo satellite navigation programme
  • Cooperate on the next generation of launch systems decided at the ESA Council meeting in May
  • Develop joint positions aimed at establishing a European space strategy and space policy, including the role of space in the future European Constitution and preparation of the White Paper that will lay the framework for Europe's future space policy
  • Craft proposals regarding the necessary reform of ESA's decision-making and funding processes, as part of European Union enlargement
  • Strengthen cooperation on research and technology, in particular by capitalizing on the agencies' complementary areas of expertise

The next meeting of the agencies' joint Executive Committee, scheduled early in 2004, will provide the opportunity to review the initial results of these cooperative efforts and define additional objectives.

cnes-presse@cnes.fr  

ou www.cnes.fr

L'Allemagne et la France : une coopération renforcée pour une Europe Spatiale forte

Le 3 juillet 2003, le Professeur Sigmar Wittig, Président du Comité de Direction du DLR (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt) et Yannick d'Escatha, Président du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), ont tenu à Cologne la première réunion du Haut Comité de Direction, dans le cadre de l'accord signé l'an dernier entre les deux organismes. Cette réunion avait pour objet de préparer une coopération plus étroite et d'en définir les grands axes stratégiques pour une Europe spatiale forte.

Selon Sigmar Wittig, " Une coopération encore plus étroite entre l'Allemagne et la France dans le domaine spatial va accélérer la science et la technique en Europe et va renforcer notre rôle dans le monde. C'est une nécessité matérielle aussi bien qu'une obligation politique pour notre futur ".

Le Président du CNES, Yannick d'Escatha, a souhaité pour sa part " augmenter les échanges pour renforcer les liens entre les deux agences afin d'exploiter pleinement leur complémentarité, amplifier la coordination de leurs positions respectives au sein de l'ESA et renforcer la coopération bilatérale sur les projets, notamment dans l'observation de la Terre, domaine essentiel pour GMES, dans les lanceurs du futur et dans les télécommunications et la navigation par satellites ".

La coopération franco-allemande est essentielle pour accroître la présence de l'Europe dans le secteur spatial et, en particulier, pour mettre en œuvre un accès garanti à l'espace avec le lanceur Ariane 5, comme suite au Conseil Ministériel du 27 mai 2003 de l'ESA. Le DLR et le CNES, deux partenaires forts, réunis dans le cadre de l'accord signé en 2002, représentent plus de 50 % de la part des programmes de l'ESA et plus de 70% dans le secteur des lanceurs.

Pour garantir durablement l'accès de l'Europe à l'espace, le DLR et le CNES ont décidé, pour la période 2003-2004, de :

  • coopérer plus étroitement dans le domaine de l'observation de la Terre en étudiant de nouveaux moyens,
  • en utilisant de manière complémentaire les données optiques et radar et en préparant activement le programme GMES (système européen indépendant pour la sécurité et l'environnement) qui est le prochain grand défi après le programme européen de navigation par satellite Galileo ;
  • coopérer pour la prochaine génération de systèmes de lancement, décidée par le Conseil de l'ESA en mai dernier ;
  • approfondir leurs positions communes visant à l'établissement d'une stratégie et d'une politique spatiale européennes, y compris sur la place consacrée à l'espace dans le projet de constitution européenne et la préparation du Livre Blanc qui définira le futur cadre de la politique spatiale européenne ;
  • élaborer des propositions au sujet de la nécessaire réforme de l'ESA dans le domaine des mécanismes de décision et de financement, dans le contexte de l'élargissement de l'Union Européenne ;
  • renforcer leur coopération dans les activités de recherche et de technologie, notamment en profitant de leurs compétences respectives dans les secteurs où les deux agences sont complémentaires.

La prochaine réunion du Haut Comité de Direction est prévue pour début 2004. Elle permettra de dresser un premier bilan de ces coopérations et de définir des objectifs complémentaires.

Pour plus d'informations :

cnes-presse@cnes.fr  

ou www.cnes.fr

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

SpaceRef Newsletter