SpaceRef

SpaceRef


Le démonstrateur de vol de la NASDA testé à l'aide d'un ballon du CNES

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Friday, June 6, 2003

A partir du 6 juin, et à plusieurs reprises, des ballons stratosphériques du CNES vont effectuer une mission très originale depuis la base de Kiruna, en Suède : l'emport à 30 kilomètres d'altitude, puis le largage d'un prototype de vol réalisé par la NASDA, l'agence spatiale japonaise.

Cet engin de 500 kg est une maquette au quart d'Hope-X, le projet de vaisseau japonais. A chaque vol, il sera amené à 30 km d'altitude par un ballon stratosphérique du CNES, puis largué en chute libre. Sa vitesse va alors s'accroître au point de franchir Mach 1 entre 20 et 10 km : c'est cette période de vol transsonique qui sera particulièrement étudiée. L'atterrissage se fera ensuite en douceur à l'aide d'un parachute puis d'airbags. L'exploitation des données de vol sera ensuite effectuée en commun avec le Japon , le CNES a déjà prévu d'associer l'ONERA ainsi que les industriels comme EADS et DASSAULT.

Trois ou quatre vols sont prévus selon les conditions météorologiques. Cette campagne d'essais en vol est prévue à Kiruna, en Suède, de début juin à mi-juillet , période propice pour les conditions atmosphériques nécessaires à l'ascension des ballons à environ 30 km d'altitude et au largage dans les conditions requises de sécurité.

Ce projet baptisé HSFD 2 ( High Speed Flight Demonstrator ) a été défini lors des symposium CNES/NASDA de Tokyo en février 1999 puis de Paris en juin de la même année, dans le cadre de la coopération franco-japonaise sur les lanceurs futurs. Il permettra à la fois de consolider la coopération avec le Japon et d' acquérir une première expérience sur un véhicule construit par les Japonais et lancé par le CNES, dans l'attente de la réalisation du projet de vaisseau japonais HOPE-X.

La NASDA a déjà testé les qualités de vol en subsonique avec ALFLEX , la phase hypersonique avec HYFLEX, les échauffements extrêmes avec OREX, puis l'atterrissage avec HSF 1 l'été dernier. Cette fois, l'objectif est de tester la phase transsonique : le HSFD 2 va permettre plus précisément d'améliorer les méthodologies et outils de conception au niveau système pour les véhicules à faibles qualités de vol , caractéristique des véhicules de rentrée, dans les régimes situés autour du transsonique.

La participation au HSFD 2 permettra pour le CNES de répondre d'une manière significative à ce besoin, indépendamment de la forme aérodynamique du véhicule retenu par NASDA/NAL. La coopération a été prévue selon un principe d'échange en nature : NASDA/NAL développe le véhicule, le CNES le lance et en contrepartie reçoit l'ensemble des données de vol .

Pour plus d'informations :

Service de presse du CNES - Julien Guillaume - Tél 01 44 76 76 83 - julien.guillaume@cnes.fr

ou www.cnes.fr

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

SpaceRef Newsletter