SpaceRef

SpaceRef


28eme Conférence Internationale sur la Propulsion Electrique

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Sunday, March 16, 2003

Toulouse - Centre de Congrès Pierre Baudis

17-21 mars 2003

Le CNES organise la prochaine conférence internationale sur la propulsion électrique spatiale, du 17 au 21 mars 2003, à Toulouse, au centre de Congrès Pierre Baudis.

Cette conférence se déroulera pour la première fois en France, consacrant ainsi l'avancée technologique importante de notre pays et de l'Europe dans ce domaine durant ces dernières années. Cette conférence est destinée à une large communauté de spécialistes allant de la recherche jusqu'aux applications commerciales.

Après une présentation des programmes des différents pays sur ce type de propulsion (Japon, Russie, Etats-Unis et Europe), des sessions en parallèle sont organisées afin de couvrir tous les aspects du domaine : les différents types de propulseurs existants ou à l'étude, les autres éléments d'un système propulsif (réservoir de fluide propulsif, alimentation électrique,...), les interactions avec le véhicule spatial, les essais de validation au sol et le retour d'expérience en orbite.

La propulsion électrique est aujourd'hui l'un des axes majeurs de recherche et de développement de la propulsion des véhicules spatiaux car elle permet des gains très importants sur la masse d'un véhicule grâce à la faible consommation de fluide propulsif qu'elle nécessite. Les Russes et les Américains proposent déjà depuis quelques années des satellites géostationnaires de télécommunication équipés de propulsion électrique, avec ainsi une capacité accrue d'emport de charge utile.

En Europe, grâce au programme STENTOR développé par le CNES, la Délégation Générale pour l'Armement (DGA), France Telecom, Alcatel Space et Astrium ont également franchi le pas, pour être compétitifs, en proposant des satellites équipés de propulsion électrique aux opérateurs de télécommunication. Suite à l'échec du lanceur Proton fin 2002 qui a conduit à la destruction du satellite Astra1K, premier de cette génération de satellite, les prochains lancements de tels satellites sont prévus en 2004 (Intelsat X, Inmarsat 4).

Dans le domaine des missions scientifiques interplanétaires, les gains de masse apportés par l'utilisation de la propulsion électrique permettent, par ailleurs, de réaliser des missions qui seraient impossibles avec de la propulsion chimique classique. Cette année, la sonde lunaire SMART-1 de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) devrait réaliser le transfert Terre-Lune grâce à un propulseur électrique développé par la SNECMA avec le support du CNES.

Le programme, les bulletins d'inscription ainsi que toutes les informations relatives à la conférence sont disponibles sur le site internet : www.cnes.fr/colloque/iepc2003

Contact presse :

CNES : Eliane Moreaux

tel : (33) 5.61.27.33.44 - fax : (33) 5.61.28.33.15

e-mail : eliane.moreaux@cnes.fr

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

SpaceRef Newsletter