SpaceRef

SpaceRef


Yannick d'Escatha, ingénieur des mines, nommé membre du conseil d'administration du CNES

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Friday, February 14, 2003

Le conseil des ministres du 12 février 2003 a mis fin aux fonctions de Monsieur Alain Bensoussan en tant que membre et président du conseil d'administration du Centre national d'études spatiales (CNES).

Monsieur Bensoussan avait été nommé président du conseil d'administration du CNES le 29 janvier 1996 et renouvelé le 9 février 2000. Après qu'ait été publié le rapport " Bonnet " de la Commission de réflexion sur la politique spatiale, remis aux ministres le 17 janvier 2003, il a présenté sa démission de la présidence et du conseil d'administration du CNES à Madame Haigneré, ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles technologies, en charge de l'Espace, le 29 janvier dernier. Madame Haigneré lui avait demandé d'assurer le fonctionnement de l'établissement jusqu'à la nomination de son successeur. Il assure donc actuellement les fonctions correspondantes.

Monsieur Yannick d'Escatha, actuellement directeur général délégué d'EDF, a été nommé par décret membre du conseil d'administration du CNES, en remplacement de Monsieur Bensoussan, démissionnaire. Le conseil d'administration du CNES se réunira le jeudi 13 février en fin d'après-midi afin de proposer au Gouvernement l'un de ses membres pour assurer la prochaine présidence, avec la perspective d'une nomination en conseil des ministres le 19 février prochain.

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique (promotion 1966), ingénieur en chef du corps des Mines, Yannick d'Escatha, 54 ans, est directeur général délégué d'EDF depuis janvier 2000. A ce titre, il est chargé de définir la politique industrielle de l'entreprise.

Pendant plus de 10 ans, en début de carrière, Yannick d'Escatha a été maître de conférence en mécanique à l'Ecole Polytechnique tout en conduisant des travaux de recherche en mécanique des structures et en mécanique de la rupture.

En 1973, il a participé à l'élaboration de la réglementation technique française en matière de chaudières nucléaires à eau, puis à son application en tant qu'expert auprès du Ministère de l'Industrie.

En 1978, il a été responsable du Contrôle Technique de l'Etat dans l'application de la réglementation du programme électronucléaire français.

En 1982, il est détaché auprès de la Société Technicatome, filiale du CEA, dont la mission principale est la maîtrise d'œuvre industrielle de la propulsion nucléaire des bâtiments de la Marine Nationale. Après avoir été directeur des établissements de Cadarache et d'Aix-en-Provence. Yannick d'Escatha est nommé directeur général adjoint de Technicatome le 1er janvier 1987.

Le 1er mars 1990, il est appelé par l'administrateur général du Commissariat à l'Energie Atomique, pour occuper les fonctions de directeur de la direction des Technologies Avancées, nouvellement créée, et devient administrateur général adjoint du CEA en septembre 1992.

Il est nommé administrateur général du CEA à compter du 1er juillet 1995, et président de CEA-Industrie le 28 juin 1999.

Yannick d'Escatha est membre de l'Académie des Technologies.

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

NanoRacks