SpaceRef

SpaceRef


La mission franco-américaine Jason-1, une première année à observer les océans des données d'une qualité exceptionnelle

Press Release From: Centre National d'Etudes Spatiales (CNES)
Posted: Friday, December 27, 2002

Depuis plus d’un an, le satellite Jason-1 scrute et décrypte l’océan sous toutes ses formes pour mieux décrire la circulation océanique et son impact sur le climat. Le bon fonctionnement de toutes les composantes du système, plate-forme, charge utile et segment sol a été confirmé à l’issue de la phase de validation scientifique qui vient de s’achever. La phase routine peut ainsi débuter, une croisière sur tous les océans et les mers du globe qui devrait durer plusieurs années

Jason-1, satellite franco-américain CNES/NASA a été lancé le 7 décembre 2001 depuis la base de Vandenberg en Californie. Il poursuit depuis un an maintenant, la mission du satellite TOPEX/POSEIDON en orbite depuis 1992, observant avec minutie les moindres variations de la topographie de surface des Océans générées par les mouvements des masses d’eau océanique. La phase de vérification vient de se terminer, ouvrant la voie dans les prochaines semaines à la distribution en routine des produits de la mission. Au cours des tests menés durant la phase de vérification, on a pu vérifier que les performances du satellite en orbite après lancement étaient conformes, voire meilleures, que les spécifications attendues.

La distribution des premiers mois de données aux experts du projet et aux équipes d’accompagnement scientifique de la mission a permis d’établir un bilan précis de la qualité des produits obtenus avec Jason 1 et d’assurer leur étalonnage par rapport à TOPEX/POSEIDON. Des performances encore meilleures sont espérées grâce à l’amélioration des logiciels de traitement des mesures au cours des prochains mois.

Tout comme TOPEX/POSEIDON, Jason-1 mesure la topographie de la surface des océans avec une précision exceptionnelle de l’ordre du centimètre, repassant tous les 10 jours sur les mêmes points au sol. Il fournit ainsi des informations essentielles sur la circulation des Océans et ses interactions avec l’atmosphère, en particulier sa capacité de stockage et de redistribution de la chaleur, autant de paramètres qui affectent grandement les changements climatiques sur des périodes de quelques semaines à plusieurs mois. Jason-1 fournit également des mesures de la hauteur des vagues et de la vitesse du vent mises à disposition des Centres météorologiques et intégrées dans les modèles de prévision des états de mer dans un délai très court de 3 à 5 heures.

De nombreux phénomènes océaniques sont aujourd’hui mieux compris et mieux appréhendés grâce aux observations TOPEX/POSEIDON et Jason-1. C’est par exemple le cas des  ( ) phénomènes El Nino sur le Pacifique équatorial qui se manifestent par des transferts importants d’eaux chaudes entre l’Indonésie et le Pérou, provoquant des dérèglements planétaires du climat. Depuis quelques mois, Jason-1 observe une anomalie du niveau de la mer de plus de vingt centimètres le long du Pacifique équatorial caractéristique d’un événement El Nino qui, certes n’atteint pas l’intensité du précédent en 1997, mais qui a déjà fait sentir ses effets en Australie, en Nouvelle Calédonie, en Asie du Sud Est et en Inde où les périodes de sécheresse et les risques d’incendies se multiplient.

L’oscillation Nord-Atlantique, liée au déplacement nord-sud des zones de haute et basse pression sur l’Atlantique nord, est un autre évènement climatique important qui affecte directement le climat européen, et qui est suivie de près par Jason. De même le cycle saisonnier et ses variations thermiques, ou l’évolution du niveau moyen, indicateur caractéristique du réchauffement global, sont observés en permanence par Jason.

Enfin, Jason-1 est un acteur précieux de l’océanographie opérationnelle, un événement majeur qui va révolutionner la prévision climatique dans les années à venir. En France, six organismes (CNES, CNRS, IFREMER, Météo-France, IRD et SHOM) se sont associés pour créer " MERCATOR OCEAN " Il s’agit d’un outil de prévision de l’Océan, composante du programme international GODAE, capable de décrire et de prédire l’état de l’Océan en surface mais aussi en profondeur. MERCATOR, aujourd’hui opérationnel sur l’Atlantique nord, couvrira dès 2003 l’ensemble du globe. Les données altimétriques Jason-1, et celles des satellites de l’Agence Spatial Européenne ERS2 et ENVISAT, sont indispensables pour ajuster au mieux les modèles d’analyse et de prévision utilisés. Quelques événements récents montrent l’intérêt de telles prévisions MERCATOR, que ce soit pour aider les concurrents de la Route du Rhum en leur fournissant une analyse des courants marins rencontrés au cours de leur périple, que ce soit pour initialiser les modèles de suivi de trajectoire des nappes polluantes du " Prestige ", ou pour assurer au mieux la sécurité des forages pétroliers au large des côtes.

Plus de 10 ans après son lancement TOPEX/POSEIDON a encore un rôle important à jouer, puisqu’il est toujours aussi performant et productif, (sa durée de vie initiale était de cinq ans). Depuis le 16 septembre dernier, TOPEX/POSEIDON est positionné sur une nouvelle orbite, survolant le globe à mi-distance des traces au sol initiales. Son couplage avec le satellite Jason-1 offre ainsi un échantillonnage spatial doublé, propice à l’observation de phénomènes à plus petite échelle, courants côtiers, marées, tourbillons océaniques...

Les équipes du CNES travaillent déjà sur la suite du programme Jason en liaison avec les équipes de la NASA, mais aussi celles d’EUMETSAT et de la NOAA, deux nouveaux partenaires qui apporteront leur support et leur expertise en particulier pour développer les services opérationnels de cette nouvelle mission. Le lancement du satellite Jason-2, prévu en 2006, assurera la continuité des mesures altimétriques de haute précision, une condition indispensable à l’essor et au maintien de l'océanographie opérationnelle dont les enjeux socio-économiques sont d'une importance capitale.

Plus d'informations sur les projets TOPEX/POSEIDON et Jason-1, sont disponibles sur le site web :

http://www-aviso.cnes.fr

Contact presse :

Eliane Moreaux : Tel : 05 61 27 33 44 ; Fax : 05 61 28 33 15 :

E-mail : eliane.moreaux@cnes.fr

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

SpaceRef Newsletter